Accueil

Quel rôle pour la microfinance en Europe en période d’austérité ?

Université de Bordeaux, 35 place Pey Berland 33 000 Bordeaux

28 et 29 octobre 2015

 

Le Comptrasec (UMR 5114 CNRS - Université de Bordeaux), avec la collaboration de l'Institut UCD Geary (Dublin) et le soutien financier de la Région Aquitaine, organise une conférence internationale ayant pour but de questionner le potentiel de la microfinance en Europe pour lutter contre le double défi de l'austérité et de la crise financière.

Récemment, de nombreux rapports de l'OCDE, de la Commission européenne ou encore de divers think tanks et centres de recherche ont abouti à la conclusion que les ménages à faible revenu ont été les plus touchés par la crise financière mondiale et la mise en œuvre par nombre de gouvernements européens  de politiques d'assainissement budgétaire. Bien que leur intensité varie selon les pays, les niveaux d'inégalités et de pauvreté sont en moyenne en augmentation et les ménages européens à faible revenu font face à une grave pression financière.

En raison des coupes budgétaires dans le domaine des services publics et de régimes de protection sociale moins généreux et accessibles qu’auparavant, les ménages se retrouvent souvent face à une absence de solution pour faire face à leurs problèmes financiers. Certains n’auront pas d'autre choix que d'accumuler des impayés vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie, de leur propriétaire, etc., tandis que d'autres souscriront des emprunts, légaux ou illégaux, au coût très élevé. Pris au piège entre les solutions inappropriées proposées par le marché et l'absence de réponse des services publics, ces ménages pourraient bénéficier d'une source alternative de crédit répondant à leurs besoins.

Dans ce contexte, l’aptitude  de la microfinance à proposer une telle alternative devrait être examinée en détail.

Le potentiel de la microfinance pour lutter contre la pauvreté fait déjà l’objet d’un vaste débat concernant les pays en développement. Cependant, les rôles et les pratiques de la microfinance dans les pays en développement et les pays développés ont peu de points communs. Les éléments clés sont radicalement différents, en particulier le profil et le nombre d'emprunteurs potentiels, la capacité de développer un modèle économique rentable et les cadres institutionnels.

Nous tenons à ce que cette conférence soit ouverte à tous les acteurs qui travaillent dans le secteur de la microfinance : chercheurs, institutions et organismes du secteur de la microfinance ou décideurs politiques. Notre objectif à travers cette conférence est de favoriser  l'émergence de nouvelles idées, et de dégager des solutions concrètes pour envisager comment la microfinance pourrait contribuer à répondre aux difficultés que rencontrent les ménages à faible revenu.

L'inscription est GRATUITE mais le nombre de places est limité, aussi inscrivez-vous dès que possible.

 

2015_10_28_bandeau_organisation.JPG

2015_10_28_bandeau_5.JPG

Programme financé par l’ANR - n°ANR-10-IDEX-03-02

Personnes connectées : 1